SPRING

 

 

Initialisé et mis en œuvre fin 2013 par l’ancien Président d’IESF, Julien Roitman, et par François Lureau devenu, en juin 2014, le nouveau Président, le projet SPRING (Structure Professionnelle des Ingénieurs et Scientifiques) avait pour objectif de "définir une structure professionnelle légitime dans la représentation des ingénieurs et des scientifiques reconnue par les pouvoirs publics, acteur social de premier rang et  interlocuteur privilégié".

 

Pendant de nombreux mois, les équipes mises en place par le Président et le Conseil d’administration d’IESF ont travaillé sur ce projet. La structure proposée reste une fédération d’associations d’ingénieurs et de scientifiques, tout à fait comparable à sa structure actuelle, mais ses six grandes missions identifiées sont très élargies. Elles ont pour finalité de donner à IESF un rôle de porte-parole des ingénieurs et des scientifiques de France et de “placer les ingénieurs et les scientifiques au cœur des débats sur le développement des technologies et leur impact sur la société, les enjeux industriels, l’industrie du futur, la formation sous tous ses aspects ou encore le positionnement international du métier de l’ingénieur....”.

 

Durant les deux premiers mois de 2015, la très grande majorité des associations d’ingénieurs, membres d’IESF, dont l’AI ISEN, consultées par François Lureau, a approuvé sans réserve la démarche en cours.

 

Ce projet a donc franchi récemment une étape décisive. Il reste à le présenter aux trois ministères concernés:

- le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR),

- le Ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique,

- et, enfin, le Premier Ministre, 

avant parution d’un décret instituant les nouveaux contours d’IESF. Cette étape ultime sera menée dans les prochains mois.

 

Cliquer sur les documents suivants pour consultation:

 

- présentation du projet SPRING, daté de novembre 2014

- présentation standard d’IESF

- projet de statuts de la future fédération

- tableau comparatif des fédérations d’ingénieurs au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie et en France